Résultats des tests sur la concentration de plomb dans l’eau

Nous vous informons que tous les points d’eau potable de l’école Royal Charles ont été testés. Les résultats obtenus démontrent que certaines fontaines ont une concentration de plomb supérieure à la nouvelle norme de Santé Canada, norme maintenant adoptée par le gouvernement du Québec.

Dans le but d’assurer la sécurité des élèves et du personnel de l’école, nous avons immédiatement condamné les points d’eau qui dépassent le taux acceptable (rouge) et avons pris les mesures nécessaires pour résoudre la situation rapidement, en conformité avec la procédure qui nous a été transmise. Vous serez informés lorsque la situation sera rétablie.  

Dans les cas des points d’eau qui dépassent le taux acceptable à l’écoulement initial seulement (jaune), la procédure temporaire déjà en place est maintenue jusqu’au moment de l’application des mesures correctives. Vous serez informés lorsque la situation sera rétablie.

Les appareils de plomberie identifiés par NTU (ne pas utiliser) sont généralement des points d’eau mitigés, eau froide et chaude mélangé, et ne sont pas considéré des points pour la consommation.

Nous vous rappelons que cette opération a été réalisée dans le but de garantir que l’eau est sans danger pour votre enfant.

Pour obtenir plus d’informations sur les tests en cours dans l’ensemble des écoles, vous pouvez consulter la page Web suivante : www.education.gouv.qc.ca/parents-et-tuteurs/references/plomb-dans-leau-des-ecoles-du-quebec.

Mesures de CO2

Comme vous le savez, nous avons récemment procédé à des mesures de dioxyde de carbone (CO2) dans l’ensemble de ses établissements afin de s’assurer de la qualité de l’air. Les résultats des mesures de CO2, lesquels ont également été transmis au ministère de l’Éducation, peuvent être consultés ICI.

Il est primordial pour nous d’assurer la qualité de l’air dans nos établissements. La santé et la sécurité des élèves et du personnel sont notre priorité absolue, surtout en cette période exceptionnelle.

Ainsi, les tests ont été effectués selon les directives ministérielles, afin de mesurer adéquatement le taux de dioxyde de carbone dans nos locaux, lequel donne une bonne idée de la qualité de l’air.

Procédure d’analyse

Pour chacune des classes identifiées, le taux de CO₂ a été mesurés à trois reprises durant une période de cours notamment avant et au milieu du cours. La troisième mesure a été prise après l’ouverture de fenêtres ou de la porte durant une période de 20 minutes. Bien que le ministère de l’Éducation juge acceptables des concentrations de CO2 inférieures à 1500 ppm, les commissions scolaires sont invitées à prendre des mesures afin de viser la cible de 1000 ppm, soit le seuil de confort établi par Santé Canada. Des actions doivent être prises rapidement, lorsque les concentrations dépassent 1000 ppm et dans un délai d’une semaine, lorsqu’elles atteignent 2000 ppm.

Les classes identifiées ont été choisies afin de représenter le portrait global de l’école en fonction de la configuration des classes (orientation par rapport au vent et au soleil, l’étage sur lequel elle se trouve, nombre de fenêtres, type de ventilation, etc.) ainsi qu’en fonction des occupants de la classe (niveau scolaire, nombre d’occupants, etc.).

Actions prises localement

Afin d’assurer une qualité de l’air optimale dans les classes, tous ont été invités à appliquer les mesures prescrites.

Dans le cas des établissements disposant d’une ventilation mécanique, les ressources matérielles se sont assurées de son bon fonctionnement et de son efficacité. Dans le cas des établissements avec une ventilation naturelle, l’ouverture des fenêtres et des portes est appliquée afin d’assurer le renouvellement de l’air.

De plus, chaque école possède un équipé d’un appareil portable de mesure instantanée de CO2. Ces équipements permettent, à l’équipe école, de faire un suivi et de permettre une validation des actions mise en place, le cas échéant.

L’ensemble des mesures sanitaires mises en place pour freiner la propagation de la COVID-19 contribue également à assurer la santé et la sécurité de tous.

Projet éducatif

À venir

Rapport annuel

Année scolaire 2020-2021

Rapport de mi-année 2021